olfx@free.fr
Parc National de Masoala
   
 
Développement durable
 
Percevoir des bénéfices directs de la Conservation de la Bioviversité

depuis

2015

De l'énergie gratuite et non polluante

110 foyers du village d’Ambodiforaha bénéficient gratuitement de l’électrification de leur habitation, d’éclairage publique et de bornes fontaines.
L’Ecolodge chez AROL s’est également dotée de cette énergie non polluante, disponible 24h/24.
Etroite collaboration entre l’Ecolodge cez Arol, les Villageois riverains du Parc National, l’ONG ESF et l’association Akamasoa
Chaque bénéficiaire signe un contrat avec L’Association des Usagers de l’eau et de l’électricité, dans lequel il s’engage à respecter les lois Malagasy sur la protection de l’environnement.

Une école pour le village

" Tout

commence

par l'éducation "

Depuis 2007,l'Ecolodge aide l'école du village grâce aux soutiens de clients et de Thoiry Peaugres Conservation. Les salaires des enseignants et leur formation continue sont pris en charge conjointement par l’Ecolodge et la Circonscription Scolaire de Maroantsetra. ,

Réserve Marine Villageoise
Ecole d'Ambodiforaha
Gérer ses ressources naturelles

RESERVE MARINE VILLAGEOISE , depuis 2011.

 

Objectifs poursuivis : halieutique, écotouristique et éducatif.

Collaborations entre Communauté Villageoise, Ecolodge chez Arol, Ministère de la Pêche, Gestionnaires des Aires Protégées WCS

Les pêcheurs capturent plus de poissons aux alentours.

L’Assocition Alamaitso perçoit deux dollars chaque fois qu’un visiteur plonge en masque palme tuba dans leur réserve. Cet argent sert à la communauté, exemple toiture d’un bâtiment collectif…

Les enfants du village pratiquent natation et jeux aquatiques dans cette réserve où aucun bateau à hélice ne les dérange.

Tendre vers l'auto-suffisance alimentaire

"Protéger, d'accord,

Un défi : augmenter la production de riz dans le village. Fin 2007 une dizaine de petits barrages et canaux a été aménagé. Un technicien agricole à dispensé une formation sur plusieurs mois pour permettre aux habitants d'accroître leur récolte de riz. Depuis, les villageois qui ont suivi ces nouvelles techniques multiplient par deux leurs récoltes

RIZIERE traitée en SRA
mais manger d'abord !"
petit barrage d'irrigation